Viscérale communion / Le pain des anges

Tags:

panorama

Présenté à Orange, Les viscéraux, Sainte-Hyacinthe


« Lorsque quelqu’un fera à l’Eternel une offrande en don, son offrande sera de fleur de farine [coleth];
il versera de l’huile dessus, et il y ajoutera de l’encens. »
Lévitique 2:1

Oblata, pain d’autel, pain à chanter, pain des anges, pain de communion, nebula, neulle et nieulle sont tous des appellations de l’hostie . L’hostie symbolise une forme de nourriture spirituelle, faisant sa trajectoire à l’intérieur du corps humain à l’image de la purification. Dans les rites liturgiques chrétiens, l’hostie est du pain sans levain que l’officiant consacre pendant la célébration de l’Eucharistie pour le partager avec les fidèles au cours de la communion. Un pain d’autel « cru » perdant de plus en plus son aura d’harmonisation de l’âme à cause d’une société plutôt « cuite » désacralisant la religion et ses symboles. Où est passé l’art du rituel ? Que nous reste-il des croyances liées aux rites de l’offrande ? Sommes-nous dans une réflexion crue et sans détours face à ce partage de l’hostie ?

 

Crédits photos : Sébastien Cossette, Daniel Roussel
Consultez l’article complet
Revoyez la performance.