Le souffle des allèles

Tags:

alleles
Présenté à la Galerie d’art du Parc, Trois-Rivières


Au cœur de la cellule, les gènes détiennent le code de la création d’un être vivant. Pour chaque gène destiné à fabriquer une des pièces du puzzle correspond une multitude d’allèles qui confèrent à chacun ses caractères distincts tels que la couleur et la forme. Dans le microscopique invisible, la nature fait son œuvre pour constituer deux êtres apparemment semblables et pourtant uniques. Les allèles y ont soufflé la diversité, celle qui fait la richesse du vivant.

En travaillant de concert avec mon souffle, c’est dans l’échographie de la vie que se présentent les installations. Tout au long de ce parcours viscéral, la force du contraste tient au fait que l’artiste transcende des matériaux inertes, étouffants, conçus pour enfermer ou étanchéifier en une plasticité aérienne. Un cheminement ponctué de rituels respirant et organiques.

Le souffle des allèles invite à plonger en soi, jusqu’aux confins de nos relations chromosomiques, s’y ancrer avec confiance, et finalement, sentir l’origine des fluides vitaux, s’en emplir pour renaître, éclore dans toute notre fragilité et refleurir.


Conception : Isabelle Clermont et Carolane Saint-Pierre
Réalisation : Carolane Saint-Pierre
Enregistrement sonore : Yves Brodeur
Voix : Isabelle Clermont


Revoyez la performance.