La polyphonie des sens II

Tags:

polyphonie_II
Présenté à la Maison patrimoniale Rocheleau dans le cadre du projet de recherche « Entendre le temps, entre mesures et soupirs, l’orée d’un battement », Trois-Rivières


La présence du corps dans la musicalité se poursuit dans la deuxième partie de l’exposition « La polyphonie des sens ». Sculpture, encre, estampe numérique et matière sonore se déploient dans une maison ancestrale chargée d’histoire. Portées visuelles et nuances auditives, empreintes de formes où jaillissent les textures, prennent naissance à travers une partition d’écrits poétiques.
Dans la précision énigmatique des signes et des échos, un jeu de colorations avec le lieu, sa vibration, son principe architectural. Arpentage de l’espace entre ciel et terre pour en dévoiler une géométrie harmonique.
L’âme de l’exposition tout comme l’âme elle-même est un assemblage de petites pièces de toutes sortes. Une pensée de la forme mouvante, une mise en œuvre à réinventer, à façonner, à contempler… dans le tout du presque rien… dans l’éloge du transitoire.


Poésie de : Marie-Josée Ayotte, Isabelle Clermont, Mathieu Croisetière, Monique Juteau

Partenaires financiers :

Conférence régionale des élus

Conférence régionale des élus

Conseil des arts et des lettres du Québec

Conseil des arts et des lettres du Québec

Ville de Trois-Rivières

Ville de Trois-Rivières