Abyme du toucher

Tags:

abyme_toucher
Présenté au Cercle / Laboratoire vivant, Québec

«La transgression de la sensibilité dans la caresse consiste en effet non seulement à passer au-delà de ce qui est déjà donné, mais aussi à attraper ce qui est hors prise, à toucher l’intouchable. Pour y atteindre, Isabelle Clermont passe par la profanation de la figure virginale, la brouille de couleur pour qu’elle éclate dans le vide deses mains auratiques.»
– Caroline Simonis, directrice artistique du Cercle-Lab-vivant

Consultez le texte intégral