À la lumière des offrandes sonores

Tags:

header_facebook

« Le corps de l’homme donne à l’architecte et à l’esthéticien acoustique la mesure à partir de laquelle ils concevront son cadre de vie, et qui, plus loin, permettra d’arpenter les espaces inhabités, inaccessibles ou incontrôlables, car le corps aide aussi à comprendre les rythmes acoustiques de l’environnement et de l’univers. »
Murray Schafer


Perfomance audio, oeuvres visuelles, sculptures musicales et estampes numériques présentées dans le cadre de la 21eme édition des Vendredis Bouilli au studio l’Artificiel organisé par Alexandre Burton et Line Neault à Montréal.

Parcourir les entre-espaces et d’installer entre ceux-ci afin d’émettre des résonances vibrantes… des offrandes audibles pour nourrir l’âme.
Une ambiance immersive aux accents fantasmagoriques, des non-lieux acoustiques, des créations d’architectures de sons qui prétendent échapper aux codes des traditions musicales et proposent à notre psyché un flux d’images mentales.


Réalisation lumineuse et captation vidéo : Guillaume Arsenault
Complice pour les actions relationnelles : Évelyne Bouchard
Conception lumineuse : Isabelle Clermont